Emmanuel Baudouin

Domaine de recherche

Domaine de travail / secteur d’expertise : architecture ; échanges techniques ; innovation ; emprunt ; changements sociaux ; Préhistoire ; Protohistoire ; âge du Bronze ; Proche-Orient ; Caucase ; archéologie ; anthropologie ; ethnoarchéologie

 

Mes travaux portent sur l’analyse de l’architecture domestique afin de déterminer quels sont les processus historiques et les dynamiques socio-culturelles dans le sud Caucase et la Mésopotamie du Néolithique à l’âge du Bronze. J’étudie l’architecture d’un point de vue typo-technologique, afin de déterminer les mécanismes d’innovation, de métissage et d’emprunt, selon une perspective géographique, chronologique et culturelle.

Cette approche des phénomènes sociaux m’a amené à proposer des conclusions souvent plus nuancées que celles couramment admises. Pour le Caucase, l’existence d’une culture unique au Néolithique ne peut plus être défendue à la lumière des particularités architecturales propres aux communautés de la moyenne vallée de la Kura, de la plaine de Mil et de la vallée de l’Araxe. Pour la Mésopotamie, l’interprétation de l’expansion de la culture d’Obeid comme une colonisation n’est plus soutenable au regard de la complexité des échanges techniques en architecture, entre assimilation et adaptation, durant tout le 5e millénaire BCE. J’ai ainsi démontré qu’un réseau d’échanges de proximité caractérise le fonctionnement des communautés du Caucase et de Mésopotamie du Nord au 6e millénaire alors qu’une assimilation progressive teintée d’adaptations techniques qualifie l’adoption de l’architecture modulaire dans l’ensemble du bassin syro-mésopotamien à partir du milieu du 6e jusqu’à la fin du 5e millénaire BCE.

Je développe par ailleurs depuis 2021 un programme ethnoarchéologique en Afrique de l’Est qui doit permettre de dépasser la stricte approche archéologique pour accéder à une vision anthropologique fine des sociétés passées. L’élaboration d’un référentiel actualiste sur les conditions de l’innovation, de l’emprunt et des traditions est donc au cœur de mes nouvelles problématiques et vise à apporter des solutions aux problèmes d’interprétation socio-culturels et historiques (arrivée de populations, acculturation, diffusion démique ou culturelle, etc) soulevés par l’étude des ensembles archéologiques préalablement étudiés.

 

Parcours

  • 2023 : Maître de conférences, Université Paris Nanterre
  • 2022-2023 : CDD Chercheur, Agent contractuel du CNRS, UMR 7264 CEPAM, projet ANR-DFG KUR(A)GAN
  • 2020-2022 : ATER à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès
  • 2019-2020 : Contrat postdoctoral à la Sorbonne Université Abu Dhabi, chef du département d’Histoire de l’art et Archéologie par interim
  • 2018-2019 : Lauréat de la Japan Society for the Promotion of Science (JSPS) pour la réalisation d’un postdoctorat au Laboratoire de Préhistoire de l’Université de Tokyo sous la direction du Professeur Yoshihiro Nishiaki (The University of Tokyo)
  • 2011-2018 : Doctorat en Archéologie du Proche-Orient ancien réalisé à la Sorbonne Université sous la direction de M. Jean-Yves Monchambert

 

Distinctions, prix

  • 2022 : Lauréat du Prix “Jeune Chercheur” de la Fondation des Treilles pour un projet portant sur “Les premiers bâtisseurs du Caucase : innovation, emprunts et traditions en architecture durant le Néolithique (6e millénaire)”

 

Vulgarisation scientifique

 

Domaine d'enseignement

  • Depuis 2023 : Maître de conférences, Université Paris Nanterre – 160H/an : “Protohistoire européenne” (L2), “Géologie du Quaternaire” (L3), “Technologies, techno-logiques” (M1/M2), “Atelier Préhistoire” (M1/M2), “Séminaire général de préhistoire” (M2)
  • Depuis 2019 : Part-Time Lecturer, Université Sorbonne Abu Dhabi – 185H : “History of art in Western Asia”, art grec, méthodologie de l’archéologie
  • 2019-2022 : ATER, Université Toulouse Jean Jaurès – 192H : archéologie et préhistoire, méthodologie de l’archéologie, ethnoarchéologie
  • 2012-2016 : Vacataire, Université Sorbonne Université – 435H : Histoire de l’art (monde grec, Égypte, Proche-Orient), méthodologie de l’archéologie, histoire de l’art du Proche-Orient
  • 2013-2014 : Vacataire, Université Picardie Jules Vernes (Amiens) – 60H : sociologie

 

Encadrement d’étudiants

  • 2021-2023 : co-directeur (avec F. Briois, Maître de conférences, EHESS) du mémoire de Master de Aurore Corset, Université Toulouse Jean Jaurès intitulé « Architecture et société durant la période Kouro-Araxe dans le sud du Caucase et l’Anatolie »
  • 2021-2023 : co-directeur (avec J. Cauliez, Chargée de recherche, CNRS) du mémoire de Master de Quentin Aubourg, Université Toulouse Jean Jaurès intitulé « Recherches ethnoarchéologiques sur les techniques de construction en terre en Afrique de l’Est (Ethiopie, Djibouti) »
  • 2021-2022 : co-directeur (avec N. Valdeyron, Professeur des Universités, UT2J) du mémoire de Master de Nathan Grandclaude, Université Toulouse Jean Jaurès intitulé « Relever le défi de la sédentarisation : organisation spatiale et installations sanitaires au Proche-Orient (PPNA-PPNB) »
  • 2020-2022 : tuteur du mémoire de Master de Coralie Gracienne, Sorbonne Université intitulé « L’architecture monumentale achéménide dans le sud du Caucase »
  • 2019-2021 : tuteur du mémoire de Master de Marine Waszac, Sorbonne Université intitulé « Étude de l’architecture de la culture Kouro-Araxe »
  • 2019-2021 : co-directeur (avec C. Cammas, Chercheure, INRAP) du mémoire de Master de Mathias Bellat, Museum national d’Histoire Naturelle de Paris intitulé « Étude de l’architecture de la culture Kouro-Araxe »

Programmes de recherche

Programmes de recherche

  • En cours : Membre du projet ANR ‘KUR(A)GAN’ co-dirigé par G. Palumbi et S. Hansen (DAI)
  • Depuis 2011 : Reponsable de secteur (2011-2015), sous la responsabilité d’A. Beylier (Sète Agglopôle, UMR 5140 ASM), puis responsable de la fouille programmée du castellas de Murviel-lès-Montpellier (2016-) en collaboration avec J. Le Bomin (UMR 5189 HISOMA)
  • 2013-2016 : Membre du projet ANR ‘Kura in Motion!’ co-dirigé par B. Lyonnet et B. Helwing (DAI)
  • 2014-2015 : Membre du programme international YEYLAQ de l’Idex Sorbonne Université Pour l’Enseignement et la Recherche dirigée par M. Mashkour (CNRS, UMR 7209 AASPE)

 

Programmes de terrain (en cours)

  • Depuis 2021 : Responsable du volet « ethnoarchéologie » sur la mission “Premières Sociétés de production dans la Corne de l’Afrique” (Djibouti) – dir. J. Cauliez (CNRS, UMR 5608 TRACES)
  • Depuis 2021 : Responsable du volet « architecture » sur la mission archéologique franco-azerbaïdjanaise à Kültepe (Nakhichevan) – dir. C. Marro (CNRS, UMR 5133 Archéorient)
  • Depuis 2021 : Responsable du volet « architecture » sur la mission archéologique à Basi (Corse) – dir. T. Perrin (CNRS, UMR 5608 TRACES)
  • Depuis 2020 : Membre de la mission française “Larsa-‘Oueili” à Tell el ‘Oueili (Iraq) – dir. R. Vallet (UMR 8068 TEMPS)
  • Depuis 2017 : Responsable du volet « architecture » sur la mission franco-azerbaïdjanaise “Boyuk Kesik” à Kiçik Tepe (Azerbaïdjan) – dir. G. Palumbi (CNRS, UMR 7264 CEPAM)
  • Depuis 2017 : Responsable du volet « architecture » sur la mission archéologique franco-azerbaïdjanaise à Qaraçinar (Azerbaïdjan) – dir. G. Palumbi (CNRS, UMR 7264 CEPAM)

 

Programmes de terrain (terminés)

  • 2016-2019 : Co-responsable de la fouille du castellas de Murviel-lès-Montpellier (34)
  • 2016 : Membres de la mission internationale ‘Globalkites’ (Jordanie) – dir. R. Crassard (CNRS, UMR 5133 Archéorient)
  • 2012-2015 : Responsable du volet « architecture » de la mission internationale ANR ‘Kura in Motion!’ à Mentesh Tepe (Azerbaïdjan) – dir. B. Lyonnet (CNRS, UMR 7192 PROCLAC)
  • 2015 : Membre de la mission internationale ANR ‘Kura in Motion!’ à MPS18 (Azerbaïdjan) – dir. A. Ricci & M.B. D’Anna (Deutsches Archäologisches Institut – DAI)
  • 2013 : Responsable du volet « architecture » de la mission franco-géorgienne à Gadachrili Gora (Géorgie) – dir. C. Hamon (CNRS, UMR 8215 Trajectoires)
  • 2011 : Membre de la mission belgo-syrienne à Chagar Bazar (Syrie) – dir. Ö. Tunca (université de Liège)
  • 2012 : Membre de la mission française à Tell Mohammed Dyab (Syrie) – dir. C. Nicolle (CNRS, UMR 7192 PROCLAC)
  • 2008-2015 : Membre de la fouille programmée du castellas de Murviel-lès-Montpellier (34) – dir. P. Thollard (Université Montpellier II Paul Valéry)
  • 2009-2010 : Membre de la fouille programmée de la nécropole de Richeaume (13) – dir. F. Mocci (CNRS, Centre Camille Jullian)

Bibliographie sélective